Repères historiques

Pour situer le dolmen sur l'échelle du temps ...

Les dolmens et autres mégalithes, tels que les menhirs, sont apparus le long de la côte atlantique au cours du 4° millénaire avant notre ère, c'est à dire au cours de la dernière partie du Néolithique, ou époque de la hache polie. Ils correspondent à une étape de sédentarisation des populations, qui commençaient à maîtriser culture et élevage, et savaient produire des vases en céramique à partir de terre argileuse. Le culte des morts s'y exprimait par l'édification de nécropoles à proximité des premiers villages. Au cours du 4° millénaire ces sépultures étaient plutôt individuelles, alors qu'au 3° millénaire elles devinrent collectives, des buttes en terre ou pierre (tertres, tumulus ou cairns) recouvrant un ou plusieurs monuments composés de chambres funéraires. A la fin du néolithique, au cours du 2° millénaire avant JC, ces sépultures redevenaient plutôt individuelles et consacrées à des personnages disposant vraisemblablement d'un statut élevé dans ces sociétés. (Informations principalement extraites des Fiches pédagogiques du Musée des antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye).

Ainsi, aujourd'hui, le dolmen de la Ville-Hamon pourrait être considéré comme vieux de 5.000 ans ... à quelques centaines d'années près !

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site